Menu
Tumisu de pixabay - Apprendre une autre langue : Conseils d'une polyglotte

Tumisu de pixabay

Apprendre une autre langue : Conseils d'une polyglotte

Pour partir une semaine ou un mois en vacance à l'étranger bredouiller la langue suffit,mais lorsque l'on décide d'y vivre ca est un peu différent, le language est parmi les première clefs de la culture;

De plus avoir un bon niveau dans une autre langue permet d'ouvrir la porte à certains métiers liés au digital nomadisme comme la traduction (J'ai recontré des francais qui vivaient de traduction de l'anglais vers le français)


Mais comment arrive t'on à maitriser une langue vivante ?

Pour le savoir j'ai demandé à Anni une polyglotte des Philippines. Très présente sur twitter @Annilyn_fr, Anni a acceptée de répondre à nos questions  voici ses conseils (Note : l'interview a été conduite en Français)

Bonjour Anni, peux tu te présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Annilyn, mais la plupart de mes amis m'appellent Anni. Je suis Philippine et j'habite actuellement sur l'île de Luçon.

Combien de langues parles-tu ? Et quelles langues apprends-tu ?

Je parle le tagalog, le cebuano, l'anglais, et le français. Ma langue maternelle c'est le tagalog mais la première langue que je parlais couramment, c'était en fait le cebuano.
Malheureusement, j'ai perdu ma maîtrise de cette langue quand on a déménagé à Manille lorsque j'avais 3 ans. 20 ans après, je peux toujours comprendre le cebuano mais je me sens très gênée de le parler. Alors, si je devais choisir une langue philippine à part le tagalog que j'aurais voulu maîtriser, cela serait le cebuano.

Pour le moment, je suis débutante en italien. J'ai tellement envie de le maîtriser après le français.

Quelle est ta motivation pour apprendre de nouvelles langues ? Quel est ton objectif ?

En général, j'apprends pour le plaisir. Au début, ce qui m'attire précisément, c'est le son d'une langue. J'ai réussi à apprendre le français en partie parce que je suis tombée amoureuse de la manière dont les Français le prononcent mais également parce que je m'intéresse à la littérature et à la philosophie. Actuellement, je suis ravie de pouvoir lire en français et de découvrir d'autres écrivains francophones.

Combien de temps t'a-t-il fallu pour maîtriser une langue et quel rythme de travail ?

Il faut être régulier parce que le niveau debutant est aussi exigeant à en sortir que de gravir une montagne à un niveau plus avancé. On a un dicton qui dit

"rien n'est plus difficile que de commencer"

et je pense que c'est tellement vrai pour les langues aussi. Au premier stade, on apprend avec beaucoup d'enthousiasme puis, plus on avance, plus on est tentés d'abandonner à moins d'être intéressés.

Quelques astuces ou conseils que tu pourrais donner à un débutant ?

Je conseillerais d'investir dans un bon livre de méthode de grammaire pour commencer. C'est incontournable surtout pour les autodidactes parce que chercher au hasard sur internet sans un plan de leçon et apprendre une langue seulement par le biais des applications ne vous offriraient pas les meilleurs résultats. Pour apprendre plus efficacement, il faut avoir une combinaison de plusieurs méthodes et pratiquer aussi souvent que possible.

Existe-il des solutions pour apprendre rapidement ?

Je crois que cela dépend surtout du temps que vous consacrez à apprendre la langue.
Dans mon cas, je fais en sorte d'apprendre doucement mais sûrement et de prendre plaisir à connaître la langue. Je déteste m'imposer des objectifs impossibles à atteindre parce que c'est souvent une cause de stress pour moi. Chaque fois que j'ai l'impression d'avoir atteint un plateau malgré tous les efforts que j'ai déployés, je me rappelle que


l'apprentissage n'est pas un sprint mais plutôt un marathon.

As-tu travaillé dans le milieu des traductions ?

Non, je n'ai jamais travaillé dans ce domaine, mais cela m'intéresse. Imaginez être le lien entre deux cultures différentes, n'est-ce pas un noble objectif ?

Parfois, j'essaye de traduire certaines chansons philippines en français de sorte que les francophones puissent les comprendre, mais ce n'est pas toujours aussi facile que je pus l'imaginer, surtout les paroles métaphoriques. J'aimerais bien apprendre les techniques de traduction s'il y avait quelqu'un à me les renseigner.

Que penses-tu de cette tendance du digital nomadisme ?

Je pense que travailler en voyageant devient de plus en plus habituel dans notre époque, surtout parmi la génération Y dont je fais partie.
On est extrêmement attirés par l'idée de voyager dans un autres pays et d'en connaître plusieurs. Pour nous, la qualité de vie est la plus importante, avant tout.
Alors, devenir digital nomade nous paraît une magnifique idée. Cependant, tous ne peuvent pas toujours avoir les moyens de le faire à cause de certains facteurs. Chaque personne est différente. Chaque personne a sa propre priorité dans la vie.
Donc, c'est important de respecter le choix du chacun. Pour moi, les digital nomades ont une façon différente de vivre et c'est définitivement une vie pleine de découvertes et d'aventures.

Un dernier petit mot ? Un conseil de voyage ? Un mot sur les Philippines ?

Il y a beaucoup de touristes qui viennent aux Philippines chaque année mais peu de gens prennent leur temps de se plonger dans la vraie culture philippine.
Les Philippines ont plus à offrir que des îles paradisiaques, des plages enivrantes, des paysages extraordinaires ainsi que des volcans et montagnes majestueux.
Passez votre temps avec les locaux, visitez un musée philippin pour connaître davantage le peuple philippin, son histoire, et savourez la simplicité de la vie aux Philippines. C'est tout.


N'hésitez pas à retrouver ANNI SUR TWITTER : @Annilyn_fr

Cet article a été écris par Ben & Anni