Menu
Photo by rawpixel.com from Pexels - Rawpixel.com - Bien gérer travail et voyage

Photo by rawpixel.com from Pexels - Rawpixel.com

Bien gérer travail et voyage

Le dilemme de tout nomade digital, comment gérer les deux ? arriver à ne pas trop travailler et profiter un minimum de son voyage ou s'arrêter de voyager pour gagner un peu d'argent !

Il faut savoir que c'est un problème que tous les nomades digitals rencontrent, peu sont ceux qui arrivent à gérer leur temps et leur voyage. Et ça s'explique simplement :

  1. Le travail est irrégulier, pour les freelances comme les entreprises, la charge de travail a des hauts et des bas; Ça ne s'anticipe pas et il faut être réactif pour  ne pas perdre la confiance du client
  2. Le temps et les conditions de voyage ne se contrôlent pas non plus. Une petite mousson qui pointe le bout de son nez, un problème lors du voyage (papier, hôtel.....), mauvaise saison, peak touristique....

Et oui pour la plupart des nomades digital on ne déconnecte presque jamais de son travail. Il faut avoir de la réactivité en cas d'urgence et une certaine discipline dans le travail pour ne pas se retrouver à court d'argent.

Sur le plan personnel ça a été un problème pendant longtemps !

Mais alors comment gérer travail et voyage ?

Ce n'est pas aussi simple, mais ça requiert deux qualités indispensables ;

  1. L'auto-discipline : pour ne pas faire des journées de travail de 12h ! Et se forcer à avoir une routine raisonnable de travail. Les exceptions doivent être rares ! Si elles ne le sont pas où vous manquez de discipline ou votre charge de travail générale est bien trop élevè et ça fera l'objet d'un autre ticket.
  2. Une faculté d'adaptation à l'imprévu : Si un voyage tombe à l'eau, votre sortie plongée est ruinée par la pluie . On intervertit les plans on travaille et on reporte la sortie plongée; Inversement si un client se désiste, un projet tombe à l'eau on en profite pour bouger !

Ces choses paraissent évidentes a première vues, mais sur le terrain elles prennent une toute autre proportion, quand le stress ou la conscience professionnelle s'en mêlent on devient un affictionados du travail ! Et on oublie souvent qu'on a quitté la France pour une autre vie et qu'on se retrouve à faire exactement la même chose

Resister à la tentation

Si l'on décide de déconnecter il faut être FORT et ne pas céder, j'irai même jusqu'à dire : "Coupez-vous de ce qui peut vous faire céder : téléphone, e-mai,etc . On les lira et on y répondra au retour." Notre nature joue contre nous, le rayonnement des écrans (ordinateurs, téléphones...) étant addictifs, nous sommes vite tentes d'y retourner

Profitez du décalage horaire

Une autre solution est de profiter du décalage horaire ! Personnellement c'est ma solution favorite car elle requiert moins d'auto-discipline et se met en place plus facilement. Ici aux Philippines je vis avec 6 ou 7h de décalage en fonction de si l'Europe est en heure d'été ou heure d'hiver, du coup je sors le matin à la plage, au resort, en randonnées, et je me mets au travail quand la France se réveille ! Cette solution facile à mettre en œuvre a deux désavantages :

  1. Long voyage : elle ne s'applique pas si vous devez voyager (changer de pays, prendre l'avion...), elle n'est utile que pour 5-7 heures de "break".
  2. On en vient vite à travailler tard la nuit, si vous avez une famille une vie sociale, les choses deviennent difficiles.

Se faire un planning et s'y tenir !

Ca marche pour certains et pas pour d'autre: se faire un planning hebdomadaire.Ce qui permet de se libérer des jours à l'avance. C'est possible pour certains métiers et certaines personalités. Pour mon cas précis je n'y arrive pas pour plusieurs raisons :

  • je suis souvent amener à gérer des urgences et/ou des imprévus
  • je suis constament connecte a emails et ca m'incite à sortir des clous du planing.
  • Beaucoup de mal à gérer la charge de travail journalière 
  • Un laxisme certains dans l'auto-discipline

Et vous quel est votre solution ?

 

Cet article a été écris par Ben